La fasciathérapie

   Les fascias, aussi appelés tissus conjonctifs ou connectifs, sont des membranes fibro-élastiques présentes sur la totalité de notre corps et qui enveloppent les muscles, nerfs, os et vaisseaux sanguins. Élément fondamental du corps humain, ils séparent, soutiennent et connectent ces différentes structures du corps, jouant un rôle essentiel dans la transmission des forces et le contrôle du mouvement, mais pas seulement. Ils influencent également la circulation sanguine, l’équilibre hormonal, le système qui gère le stress, l’humeur, les réactions émotionnelles, la réflexion… Leur élasticité et tonicité leur donnent la capacité d’absorber et de répartir les chocs physiques et psychologiques auxquels nous sommes soumis en permanence.

   Les fascias apparaissent donc comme une fonction-clé ayant un impact certain sur le comportement général de l’individu. Longtemps ignorés par la médecine ils seraient pourtant à prendre en compte pour expliquer certaines douleurs, troubles fonctionnels ou mal-être.

Les troubles liés aux fascias

   Normalement élastiques, mobiles et très humides, il arrive que les fascias perdent de leur souplesse et deviennent rigides. Il peut y avoir plusieurs causes amenant à une dégradation de la qualité des fascias, entre autre la déshydratation, le stress, le manque de sommeil, un déséquilibre alimentaire, une mauvaise posture ou un manque d’exercice… Lorsqu’ils perdent leur mobilité et se mettent à coller, les fascias ne peuvent plus accomplir leur rôle correctement, et cela va se répercuter sur l’ensemble du corps, entraînant douleurs, tensions, fatigue et augmentant notamment le risque de blessure. Les maux de dos, d’épaules, d’articulation ou encore les dysfonctionnements digestifs ou circulatoires pourraient être souvent liés à une mauvaise qualité des fascias. 

   La fasciathérapie associée à la biomécanique sensorielle, méthodes manuelles permettant de libérer le corps de ses restrictions, qu’elles aient une origine traumatique, émotionnelle, ou mentale. Le but au cours de la séance est d’utiliser, au mieux, la force de vie interne intelligente du patient, plutôt que d’exercer une force externe, aveugle.

Si vous voulez en savoir plus : regardez le documentaire arte sur les fascias alliés cachés de notre organisme .

Bénéfices de la fasciathérapie selon  Danis Bois 

René Miras