Mouvement interne

Le mouvement interne est le mouvement des tissus internes du corps qui permet au praticien d’évaluer les zones de tensions et d’immobilités, zones de souffrances du corps souvent non révélées.

Pour Danis BOIS (kinésithérapeute, ostéopathe et Docteur en Sciences), le mouvement interne est la plus haute expression de la vie dans un corps.

mouvement interne

Le corps vivant est l’organisme entier qui assure non seulement notre existence biologique mais incorpore toutes les informations nécessaires à l’activité motrice et la vie affective. À la porte de notre perception consciente, l’activité du corps vivant vient modifier nos états de conscience en fonction de ses humeurs, de son énergie ou de ses réactions. Le corps vivant est actif avant que la conscience du corps vécu ne l’aperçoive. Nous souhaitons ici démontrer comment l’activité infraconsciente du corps s’est déclenchée avant la réponse motrice dans les pratiques corporelles immersives.

La biomécanique sensorielle

La biomécanique sensorielle permet de corriger des problèmes de fonctionnement, de tensions et de contraintes des structures osseuses, articulaires, musculaires et des tissus conjonctifs d’un patient en coordination avec le travail des orthèses plantaires.

Les notions de “mobilités fines” et de différents mouvements sont utilisées afin de comprendre et de corriger un grand nombre de problèmes de tensions intrinsèques à l’origine de pathologies récurrentes.

La notion de « mouvement interne » sera développée ainsi que les outils de test des fonctions et mouvements intégrés. Les liaisons avec les fascias ainsi que leurs interactions dans les phénomènes de douleurs sont mises en évidence et la correction de ceux-ci nous ouvre encore bien d’autres perspectives de corrections biomécaniques sensorielles intégrées.

Le lien entre biomécanique de base, holistique, structurelle, fonctionnelle et l’approche de la biomécanique sensorielle permet de traiter en profondeur et de manière intrinsèque les causes des problèmes de nos patients.

René Miras